La nature est géniale, elle fait de la R&D (Recherche et Développement) depuis des millions d’années. C’est dans cette optique que le biomimétisme a été pensé, c’est l’art de copier le vivant. Afin de réussir à délivrer des ingrédients bénéfiques pour la peau, ce concept est salutaire. En réalité, c’est la meilleure façon de penser la cosmétique de demain. 



Quelle est l’histoire du biomimétisme ?

L’idée de s’inspirer de la nature remonte à plusieurs années. Pourtant, le concept du biomimétisme n’est formalisé seulement qu’à partir des années 1950 ! À cette époque, des scientifiques ont commencé à explorer les structures et les mécanismes biologiques dans le but de trouver des solutions aux problèmes humains.

Les premières études étaient principalement concentrées sur la compréhension de la structure de la peau et sur le rôle de celle-ci contre les agressions extérieures. 

Fun fact ! Au fil du temps, la recherche sur le biomimétisme s’est étendue à d’autres domaines, comme par exemple la robotique, la médecine régénérative ou encore, l’ingénierie des matériaux. En d’autres termes, les scientifiques ont vite compris que les propriétés uniques de la peau humaine et animale pouvaient facilement être adaptées à une large gamme de technologies !

Mais le plus fascinant, est que l’avancée des connaissances scientifiques a incroyablement favorisé la précision des recherches biomimétiques. Effectivement, les chercheurs ont commencé à identifier des composants spécifiques de la peau qui jouent un rôle clé. Ils ont également pu étudier comment ces composants spécifiques interagissent pour créer une interface biologique intelligente.

Aujourd’hui, c’est avec fierté que nous pouvons dire que le skin-mimétisme est devenu une discipline de recherche à part entière ! 



Comment progresse la recherche dans le biomimétisme ?

Aujourd’hui, nous pouvons utiliser le biomimétisme dans des produits de soins pour la peau. En effet, des études ont été menées sur la façon dont certains organismes vivants (par exemple des plantes ou des animaux) s’adaptent dans leur environnement. Ces derniers peuvent être soumis à des agressions externes telles que le froid, la pollution ou le stress oxydatif*. Celles-ci sont souvent similaires à ce que notre peau peut subir. L’observation de la façon dont ces organismes se protègent des agressions externes va ensuite permettre aux scientifiques d’élaborer des produits de soins adaptés aux agressions que notre peau subit grâce à la manière dont d’autres organismes vivants s’en sont protégés. 

Prenons l’exemple d’un organisme vivant étudié pour développer des soins pour la peau et qui s’appuie sur une approche biomimétique : les macroalgues*. Ces algues subissent des stress similaires à ceux subis par notre peau : la déshydratation régulière (dû à la variabilité de la salinité de l’eau), l’exposition aux rayons UV etc... Afin de pallier la déshydratation, ces dernières vont accumuler des polymères glucidiques qui ont la propriété d’être hygroscopique (ils retiennent l’humidité). Pour se protéger des rayons UV, les algues vont produire des acides aminés qui vont absorber sélectivement le rayonnement solaire puis le dissiper sous forme d’énergie. Elles ne subiront donc pas les dangers liés aux rayons UV. Ainsi, les macroalgues sont utilisées comme ingrédients dans certains produits cosmétiques généralement comme agents hydratants principalement à partir de glucides mais aussi comme agents de protection contre les UV à partir de la production de certains acides aminés. 



Pourquoi utiliser le biomimétisme pour formuler des produits cosmétiques ?

Nous avons déjà tous essayé des crèmes hydratantes. Et aussi vite la peau nettoyée que le naturel revient au galop: notre peau est sèche et les tiraillements resurgissent ! 

Pourquoi ? Parce que le traitement se fait juste en surface. Vous avez beau mettre de l'huile sur le visage ou encore de l'eau pendant des heures, votre peau redevient sèche après quelques jours.  

Mais ce qu’il faut savoir c’est que l'entrée d'une substance dans la peau est comme l'entrée d'une pièce de un euro dans un cadis. Si ce n'est pas un euro alors pas de cadis. Si on n’a pas la bonne substance mais le bon procédé, pas d'entrée ! 

Ces exemples au-dessus montrent qu'il est nécessaire de trouver une méthode pour l'hydratation de la peau dans sa profondeur. 

Mais comment est-ce possible ?  Nous allons tout simplement apporter des choses naturellement présentes dans la peau ayant pour fonction l'hydratation. C’est un peu comme-si on utilisait un jeton pour remplacer la pièce de un euro de notre cadis !



Le biomimétisme et la structure de la peau

Le biomimétisme s’est révélé, au cours de ces dernières années, être une voie prometteuse pour pouvoir explorer la structure complexe de la peau et pour en apprendre davantage sur ses propriétés uniques.

La peau est le plus grand organe du corps humain et elle joue un rôle essentiel dans la protection de celui-ci contre d’éventuels éléments extérieurs, dans la régulation de la température ou bien même dans la perception sensorielle ! Sa complexité et son ingéniosité fascinante ont inspiré des chercheurs, comme nous chez Mimétique, à explorer son potentiel pour créer des gammes de cosmétiques de pointe.

Le biomimétisme cherche à comprendre et à reproduire les principes fondamentaux de la peau afin de concevoir des matériaux et des dispositifs qui peuvent aider une peau « endommagée » à redevenir une peau saine.  En d’autres termes, notre peau devient alors notre muse dans la conception de soins cosmétiques ! 

En tant que chercheurs et formulateurs de produits, nous avons étudié les processus biologiques complexes qui se déroulent au sein de la peau, dans le but de pouvoir imiter ses mécanismes de protection, d’hydratation et de régénération. Notre objectif était de créer des produits qui allaient pouvoir agir en harmonie avec la peau, pour que celle-ci ne doive pas faire d’effort en s’adaptant à un nouvel élément appliqué sur elle.

La peau a une capacité naturelle à retenir l’eau et à maintenir son équilibre hydrique . En s’inspirant de cela, nos soins cosmétiques sont composés d’éléments que l’on retrouve dans une peau saine (dipeptide, facteurs naturels d’hydratation et sucres) pour soutenir les mécanismes naturels de la peau. Nos soins skin-mimétiques renforcent naturellement la barrière cutanée, ce qui permet d’atteindre un objectif de peau hydratée absolue ! 

Partager cette publication